Les personnages

Vendredi 1 janvier 5 01 /01 /Jan 10:05
Allez ! pour bien commencer l'année, la fiche tant attendue, si j'en crois les demandes. ;)


   Isabella Marie Swan, qui préfère être appelée Bella, arrive à Forks où elle retrouve son père et sa ville natale, à 17 ans.

 

   Elle quitte volontairement sa mère qui vit à Phénix et vient de se remarier avec un joueur de base-ball professionnel pour lui permettre de vivre plus à son aise et de suivre son mari dans ses déplacements.

   On comprend rapidement qu'elle prend cette décision à contre coeur, abandonnant la chaleur et le soleil de Phénix pour venir dépérir sous la pluie incessante de Forks.

 

   Cependant, elle retrouve son père avec plaisir : l'homme lui ressemble. Il est discret, parle peu, mais est très attaché aux siens. Bella remarque d'ailleurs qu'il a conservé une ancienne photo de sa mère, à laquelle il tient toujours.

 

   Elle reprend donc ses marques et va dès le lendemain s'inscrire au lycée qui compte autant d'élèves que son ancien avait de seconde seulement...

   Ce qu'elle redoute se produit alors : toute l'attention est focalisée sur elle.

   Elle tente donc de se faire aussi discrète que possible et noue quelques relations avec certains élèves, mais aucune ne peut être qualifiée d'amitié.

 

   Elle rencontre également la famille Cullen qui, si elle en croit son guide du moment, fait sensation mais est inabordable. L'un d'eux, Edward, retient tout particulièrement son attention, d'autant que son attitude à son égard est pour le moins étrange. Il semble en effet lui vouer une haine féroce, entrecoupée de moments où il se montre aimable et "civilisé".

 

bella 3

link

 

   Un matin, Edward sauve Bella d'une mort certaine en se plaçant entre elle et une voiture glissant sur le verglas : il lui révèle ainsi ses dons et, bien qu'il tente de les lui cacher, elle ne tarde pas à comprendre en grande partie grace à Jacob, son ami indien, que les Cullen sont des vampires.

   Peu à peu, et compte tenu de la décision d'Edward de ne plus lutter contre son intérêt pour elle, elle apprend à le connaître et tombe irrémédiablement amoureuse de lui.

 

   Edward lui explique alors qu'il a la capacité de lire dans les pensées d'autrui et qu'elle seule fait exception à la règle.

   Si l'idée de devenir vampire la ravit, il n'en va pas de même pour Edward qui s'en veut affreusement lorsque le vampire d'un autre clan, James, décide d'en faire son casse-croute. Elle garde de cette lugubre rencontre une petite cicatrice en forme de croissant sur la main.

   Les Cullen sauvent Bella de justesse, mais, lorsque Jasper rendu fou par l'odeur du sang de Bella qui se coupe essaie à son tour de la tuer, Edward décide de quitter Forks, entrainant toute sa famille avec lui.

 

Bella 8

link

 

   Bella sombre alors dans une profonde dépression, ayant le sentiment qu'on vient de lui arracher une partie d'elle même et que sa poitrine n'est plus qu'un trou béant qu'elle ne parvient pas à combler.

   Charlie, son père, s'apprête même à la renvoyer à Phénix, inquiet de la léthargie dans laquelle elle plonge, mais un incident va ranimer Bella : elle se rend compte qu'en se mettant en danger, elle est victime d'hallucination auditives : elle entend parfaitement la voix d'Edward.

 

   Dès lors, avec l'aide de Jacob mais sans rien lui dire de ce projet, elle mettra tout en oeuvre pour provoquer ces hallucinations.

Cependant, son amitié avec Jacob va crescendo et elle envisage à la fin du second tome de pousser plus loin leur relation après avoir eu avec lui une discussion sérieuse quant à son état.

   Le retour d'Alice, puis de la famille Cullen au complet, change tout : Bella retrouve Edward et ne vit plus que pour lui, au grand désespoir de Jacob mais aussi de Charlie qui en veut terriblement à Edward pour les soufrances passées de sa fille.

 

bella 1

link

 

   Bella, autour de qui le danger rode du fait de sa mortalité, finit par obtenir la promesse de sa transformation en échange de son mariage avec Edward, qu'elle accepte après quelques hésitations.

   Elle l'épouse donc, fait une énième fois preuve d'indélicatesse envers Jacob en lui faisant savoir qu'elle a l'intention de consommer sa nuit de noce avant d'être transformée (oui je lui en veux beaucoup pour ce coup là) puis part passer avec lui quelques jours en amoureux.

 

   Elle ne tarde alors pas à se rendre compte qu'elle est enceinte et s'alliera pour la première fois à Rosalie, car elle sait qu'elle est la seule qui acceptera vraiment de la défendre et surtout de défendre la vie de son enfant. Elle se rapproche donc ainsi du seul membre de la famille avec lequel elle avait quelques désaccords jusque là.

   Elle met au monde une petite fille, Renesmée. Edward transforme Bella la même nuit, adoptant ainsi la seule manière possible de lui sauver la vie.

   Les pouvoirs de Bella se révèlent alors, intenses et fort utiles, lorsque les Volturi leur rendent visite : elle est capable de résister aux pouvoirs psychiques des autres vampires et même d'inclure d'autres personnes dans ce "bouclier".

 

Bella 7

link

 

 


 

 

   Le personnage de Bella est venu à l'esprit de son auteur par le biais d'un rêve. Le prénom ne lui a été donné que tardivement, car Stephenie Meyer ne souhaitait pas perturber son imagination avec un nom figé. Finalement, elle lui a donné celui qu'elle aurait donné à sa fille. Isabella.

 

   Isabella est décrite comme une jeune fille extrêmement pâle (ce qui étonne bon nombre de ses amis puisqu'elle vient de Phénix, une ville très ensoleillée), aux cheveux bruns et au visage en forme de coeur. Nous n'avons pas d'autres détails sur elle, et Stephenie Meyer l'a voulu ainsi, de manière à ce qu'on puisse plus facilement s'identifier à elle.

 

   Cependant, lorsqu'on lui demande sa propre vision de son héroine, voici ce qu'elle dit :

"La peau très claire, des cheveux raides châtain foncé et de grands yeux chocolat. Son visage au large front a une forme de coeur, des pommettes saillantes et un nez fin ; une petite mâchoire et un menton pointu. Ses lèvres sont un peu disproportionnées, un peu trop pleines pour la ligne de sa mâchoire. Ses sourcils sont plus sombres que ses cheveux et plutôt droits que arqués. Elle est mince, mesure 1m 62 et pèse 57 kilos. Elle n'est pas du tout muslée et a des ongles courts parce qu'elle a l'habitude de les ronger."

 

bella 5

link

 

 

  La personnalité de Bella en fait un être relativement à part. Ainsi, on se rend régulièrement compte dans la saga qu'elle ne fait que peu de cas d'elle même. James affirme qu'il a rarement vu quelqu'un d'aussi prompt à accepter de se sacrifier pour autrui.

   Elle manque parfois de confiance en elle et s'accuse rapidement : ainsi, elle suggère que quelque chose en elle " ne tourne pas rond", car Edward ne peut lire en elle. Elle ne considère pas un instant que ce soit Edward qui soit spécial. De même, et de manière bien plus dramatique, elle accepte très rapidement les explications qu'il lui donne lors de son départ, admettant en effet (et ce dès le début de leur relation) qu'elle ne le mérite pas, qu'elle n'a rien pour lui plaire ou le retenir près d'elle...

   Elle est extrêment maladroite et complexée à ce sujet. Elle évite donc tout exercice susceptible de lui faire provoquer une catastrophe comme le sport ou la danse.

 

bella 4

link

 

   Une fois transformée en vampire, elle fait preuve d'un self contrôle que même Carlisle admire et elle a une vision plus optimiste des choses : elle dit qu'il lui semble logique qu'après avoir eu tant de difficultés dans sa vie d'humaine, elle puisse enfin vivre correctement, débarrassée de ses défauts humains par sa nouvelle condition.

   Ainsi, elle n'hésite pas à braver les Volturi, Jane surtout, grâce à son pouvoir qui rend ceux de leurs attaquants inefficaces.

Aro lui même fait part de son admiration pour la jeune vampire qu'elle est devenue et qu'il avait pressentie.

   On a d'ailleurs du mal à reconnaître en elle l'ancienne Bella, douce, indécise et hésitante des tomes passés. Une fois transformée, elle est sure d'elle et utilise ses dons avec une aisance extraordinaire.

 

bella 6

link

 

   Cependant, certains lecteurs auront été agacés par son côté "fille rangée". Il est évident que les aventures de Bella peuvent être lues sans que les parents se fassent le moindre soucis : à l'heure où les jeunes filles jurent et s'habillent comme des *** à la télé, Bella Swan fait figure d'ovni. Sage, disciplinée, travailleuse, elle voue une affection sans faille à ses parents, fait le ménage et la cuisine, essaie de se rendre utile par tous les moyens possibles, obéït à tout ce que son père lui impose (hormis lorsque ça concerne Edward...)

   Pour clore le tout, la jeune Bella ne connaîtra sa nuit de Noces qu'après un maraige dans les règles de l'art...

 

   On peut pourtant lui reprocher de ne pas pouvoir vivre sans un homme à ses côtés, ce qui contraste un peu avce l'autonomie dont elle fait preuve par ailleurs. Ainsi, Edward ou Jacob lui sont indispensables pour vivre. Sans l'un ou l'autre, elle ne se sent pas entière, au point même de mettre sa vie en danger.

   Sa naîveté pourrait également être montrée du doigt. Elle fait de temps à autres preuve d'indélicatesses aux conséquences facheuses, notemment en ce qui concerne Jacob. Même si elle a conscience de le blesser, elle a souvet trop besoin de son amitié pour réussir à se mettre des barrières et à ne pas dire des choses dont elle sait parfaitement qu'elles le blesseront.

 

Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Mercredi 2 décembre 3 02 /12 /Déc 09:52
   En me balladant sur le net, je suis tombée sur quelques petits trucs sympa, dont ceci : un super travail !


   N'hésitez pas à aller féliciter l'auteur et observer ses autres créations !
Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Samedi 18 avril 6 18 /04 /Avr 14:40
   link

   Puisqu’il y a peu à savoir sur le passé de Jacob, contrairement à ce qui est le cas pour les vampires, je vais donc parler ici de ce qu’il vit dans la saga. Attention donc, une fois de plus, si vous ne voulez pas connaître la fin.



   Jacob Black est un indien qui vit à La Push. Il fait partie de la communauté des Quileutes dont les légendes sont importantes pour le déroulement de la saga.
   Son père, Billy, est le meilleur ami de Charlie, le père de Bella, bien qu’on apprenne que tous deux aient eu un temps de désaccord, probablement au sujet de l’antipathie déclarée de Billy envers les Cullen, incomprise par Charlie qui les admire.
   La mère de Jacob, Sarah, est décédée dans un accident de voiture alors qu’il était très jeune.


   Dès le début de la saga, on sent que Jacob apprécie Bella plus que « la moyenne » car il se souvient bien d’elle, l’ayant croisée lorsqu’elle rendait visite à son père, plus jeune. Elle en revanche ne se souvient pas de lui mais n’hésite pas à flirter pour obtenir quelques informations au sujet des Cullen. De suite, ces comportements étranges (il n’est pas dans la nature de Bella de se montrer si chipie ou entreprenante) laissent supposer que leur relation dépassera le simple copinage.
   Elle dit d’ailleurs qu’elle vient de rencontrer quelqu’un avec qui elle pourrait facilement devenir amie, quelqu’un qu’elle apprécie, et il est l’un des rares personnages qui lui fassent ressentir ce genre de choses.
Bella lui trouve, lors de leur « première » rencontre, un visage encore un peu enfantin mais plutôt joli.


   C’est par lui que Bella apprend la véritable nature des Cullen et c’est lors de leur première rencontre à La Push que Jacob lui raconte une partie de la légende de son peuple, qui dit que les Quileutes descendent des loups garous et qu’ils sont les ennemis des vampires dont ils doivent protéger les humains. L’histoire fait également état de la famille Cullen, telle qu’elle est connue actuellement (ou presque), au moment de la génération de l’arrière grand père de Jacob (le grand père de Billy).
   Un pacte aurait été conclu, selon lequel les Quileutes s’engageaient à ne pas traquer les vampires tandis qu’eux-mêmes promettaient de ne pas s’en prendre aux humains et de ne pas pénétrer le territoire Quileute.
Jacob ne croit pas un traître mot de ces légendes mais affirme qu’il en va tout autrement pour son père dont il ne comprend pas toutes les réactions.



   Ainsi, dans le second tome, Jacob avoue à Bella qu’il n’apprécie pas que son père laisse un certain Sam Uley agir à la manière d’un chef de gang pacifique, enrôlant tour à tour les jeunes gens de La Push qui n’étaient pourtant pas ses amis, à l’origine.

   Suite au départ d’Edward, Jacob et Bella deviennent très proches. On sait, et le jeune homme ne s’en cache pas auprès de son amie, qu’il éprouve bien plus que de l’amitié pour elle, mais son éternel entrain permettra à Bella de reprendre le contrôle et même de passer de bons moments.

   Cependant, cette relative tranquillité est brisée lorsque Jacob tombe malade et ne donne plus de nouvelles à Bella : il vient en fait, comme nombre de ses amis avant lui, de se transformer en loup.
   Il apprend alors que Sam Uley a été le premier d’entre eux à subir cette transformation et qu’il est le chef de meute. De nouvelles règles s’imposent alors à Jacob, à qui on propose pourtant de devenir chef de meute (car il est le descendant du dernier chef de meute en date), ce qu’il refuse : il doit garder le secret, même pour Bella, et rester éloigner d’elle un certain temps.
   Avant de pouvoir vivre « normalement », il doit en effet apprendre à contrôler ses transformations et à gérer sa colère et sa peur, qui pourraient provoquer des accidents.
   Cette nouvelle nature explique en partie l’impressionnante poussée de croissance de Jacob : malgré son adolescence, il a l’aspect d’un jeune adulte. Un adulte de taille fort respectable au physique avenant.


   Contrairement à la génération de ses parents, lui et les jeunes gens de son âge se transforment à l’adolescence en raison de la présence de vampires dans les parages.
   Le rôle de la meute est de patrouiller dans les forêts alentours à la recherche de vampires et c’est grâce à elle que Bella, qui ignore encore tout du sort de Jacob, est sauvée de Laurent.
   Cependant, puisque Jacob avait déjà parlé de cette légende Quileute à son amie, elle ne tarde pas, avec son aide et quelques allusions, à comprendre.

   Jacob est extrêmement soulagé lorsqu’il constate que sa condition ne répugne pas Bella, mais leur relation prend une tournure douloureuse pour le jeune homme lorsqu’elle décide de voler au secours d’Edward malgré ses mises en garde et lorsque, d’une certaine manière, elle refait clairement le choix entre son vampire et son loup préféré…



   Plus tard, Jacob se montrera dur et intraitable : si Bella est transformée en vampire, cela signifiera la fin du traité entre les Cullen et les Quileutes et il promet de participer avec plaisir à la guerre qui sera immanquablement déclarée. Il ajoute aussi, dans un accès de colère, qu’il préfèrerait la voir morte plutôt que vampire. Il va jusqu’à l’embrasser de force, afin de lui prouver qu’elle éprouve plus pour lui qu’une simple amitié et la décider à renoncer à ses projets.


   Durant le troisième tome, vampires et loups s’unissent pour combattre Victoria et son armée de nouveaux nés et Jacob est cruellement blessé : Carlisle le soigne et on se prend à rêver d’une paix durable mais à la fin du roman, une fois Victoria définitivement hors d’état de nuire, Jacob comprend que Bella ne reviendra jamais vers lui. Incapable de supporter une telle douleur, il décide de garder sa forme animale sous laquelle il perçoit moins les sentiments humains, et de s’enfuir.

   Il finit pourtant par revenir pour le mariage de Bella avec Edward mais cette gourde – y’a pas d’autres mots - ne trouve rien d’autre à lui raconter que ses projets de nuit de noce. Jacob manque provoquer un accident en perdant son calme et s’éloigne de nouveau.


   Persuadé que Edward a fait d’elle un vampire à leur retour de voyage de noce, il essaie de convaincre les siens d’attaquer les Cullen et se rend chez eux contre l’avis de Sam, le chef de meute. Il s’aperçoit alors qu’il est dans l’erreur et que Bella n’a pas été vampirisée mais qu’elle est enceinte.
   C’est alors au tour de Sam de vouloir tuer Bella, par précaution compte tenu du fait qu’ils ignorent ce que sera la créature à laquelle elle donnera naissance.

   Alors qu’on l’imaginait prêt à égorger tout le monde, au pied du mur, Jacob change radicalement d’avis et se désolidarise de la meute : il choisit de protéger Bella et devient un chef de meute, rejoint par Seth et sa sœur, Leah.
    Il la protège donc jusqu’à la naissance de l’enfant, Renesmée, dont il s’imprègne aussitôt, ce qui n’est pas du tout du goût de Bella, nouvellement transformée en vampire ( c’était la seule solution pour la « maintenir en vie » suite à la naissance cauchemardesque de l’enfant).


   Une règle empêchant tout loup garou de tuer l’Amour de l’un de ses semblables, les vampires et les lycans sont de nouveau en paix et font même front commun pour « accueillir » les Volturi dont la visite, sous des allures amicales, présentait un réel danger.
   La saga s’achève donc sur une happy end : Jacob comprend son attachement pour Bella et le lecteur comprend aussi que jamais il n’aurait pu aimer quelqu’un d’autre qu’elle si elle l’avait choisi lui. Cependant, il trouve enfin le bonheur – merci Stephenie -



Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 66 commentaires
Mardi 3 février 2 03 /02 /Fév 19:54

   Emmett Cullen représente incontestablement, dans la saga Twilight, la figure du grand frère protecteur et bon vivant (enfin, façon de parler…). Les informations données ici relèvent en majorité du livre, mais aussi du site de Stephenie Meyer.

   Emmett porte de jolies boucles brunes et est décrit comme grand, massif, à l’image de quelqu’un qui soulèverait de la fonte avec obstination. Cependant je m’étonne : partout, sur les dessins, les photos, les fiches de description, on le dit le plus grand des Cullen. Pourtant dans la VF du livre Bella dit clairement que Jasper est plus grand que lui… mystère donc : il me faudrait lire la VO. Edit : Après information auprès d'une lectrice de la VO, je confirme. Emmett est plus petit que Jasper. Merci Verdun !


   Emmett est né en 1915 sous le nom d’Emmett Dale McCarty. Attaqué par un ours en 1935, au bord de la mort, il est secouru par Rosalie, elle-même vampire depuis deux ans, qui le conduit à Carlisle. C’est donc encore notre bon docteur qui officie pour faire de lui son troisième et dernier « enfant », jusque là.

   La persévérance, l’obstination, dont Rosalie a fait preuve pour sauver Emmett, c'est-à-dire en ne le tuant pas malgré l’odeur du sang du blessé, fait l’admiration de tous les Cullen. Elle expliquera à Bella que ce qui lui a donné la force de sauver Emmett c’est surtout son désir de famille et le fait qu’Emmett, avec ses boucles brunes et son air innocent, lui rappelle le bébé que sa meilleure amie avait lorsqu’elle était encore vivante.


   Après sa transformation, Emmett soulage Carlisle et Rosalie en manifestant son contentement : tous deux craignaient qu’il ne leur en veuille. Emmett juge au contraire que c’est comme s’il avait été conduit à Dieu par un ange.
    Emmett n’a pas de pouvoir particulier, bien que sa force extraordinaire lui donne un avantage sur bien d’autres vampires.


   Il est vraiment le joyeux luron de la famille, toujours prêt à détendre une situation par l’humour et à se lancer dans une bonne bagarre : il semble même parfois un peu gamin. Il prend la vie du bon côté et s’amuse énormément de la maladresse de Bella. Celle-ci aura cependant sa revanche en le battant au bras de fer dans Révélation : vampire nouveau né, Bella bénéficie pour une petite année d’une force colossale.

   Du point de vue alimentaire, Emmett affectionne surtout les grizzly et encore plus lorsque ceux-ci sortent d'hibernation : ils sont alors très irritables et donc bien plus drôles, tout le monde sait ça...


   Lorsqu'Edward abordera avec Bella le sujet du sang humain et de l'attrait différent qu'il exerce sur chaque vampire, il lui expliquera qu'Emmett a comme lui, deux fois par le passé, rencontré des gens qui sentaient "irresistiblement bon", et qu'il n'a pas résisté.


   Sa relation avec Rosalie est en grande partie physique, même s’ils éprouvent l’un pour l’autre des sentiments sincères et profonds. Emmett taquine beaucoup Bella à ce sujet, n’hésitant pas à lui faire part des dégâts que lui et Rosalie ont occasionnés par le passé lors de leurs étreintes amoureuses. Ils ont même dû passer quelques temps hors de la maison familiale pour épargner aux autres bruits et chutes de murs…

   Ce personnage est l’un de ceux qui me touchent le plus dans le livre car il y a des choses dans sa vie qui contrastent beaucoup avec la joie de vivre qu’il véhicule. On apprend, et c’est surtout très clair dans Midnight Sun, que malgré tout l’amour que Rosalie et lui se portent, elle laisserait tout, même lui, pour retrouver une vie humaine.
   De son côté, Emmett fait clairement savoir à Edward, lorsque ce dernier s’éprend de Bella, qu’il juge impensable d’aimer quelqu’un sans avoir avec lui de relations physiques, ce qui est forcément impossible au début de la relation Bella / Edward.


   Cela me rend triste pour lui, d’imaginer une vie finalement basée sur beaucoup de « superficialité » ou du moins d’imperfections. Edward mourrait pour Bella et inversement, Jasper et Alice ne vivent que l’un pour l’autre et on ne parle même pas de Carlisle et d’Esmé, alors que Rosalie pourrait renoncer à Emmett pour une vie humaine.
    Je trouve ceci d’autant plus triste lorsqu’on le compare à sa bonne humeur et son entrain continuel.


Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Dimanche 1 février 7 01 /02 /Fév 14:31

   On apprend très peu sur Esmé dans les livres. On sait surtout que Carlisle est son créateur et qu’il l’a vampirisée alors qu’elle était condamnée après avoir chuté d’une falaise. Il apprendra ensuite qu’elle avait tenté de se donner la mort suite à la perte de son bébé.
   Ainsi, Esmé a emporté dans sa seconde vie sa capacité à aimer ceux qui l’entourent plus qu’elle-même.
   Elle porte des cheveux caramel longs et la gentillesse se lit sur son visage.


   Sur le site de Stephenie, on obtient cependant de nombreux détails qui permettent de vraiment comprendre ce personnage. J’espère que Stephenie finira par nous écrire un autre ouvrage où elle officialisera tout ceci !

   Esmé Cullen est née Esmé Anne Platt autour de 1895. Elle rencontre pour la première fois le docteur Cullen à 16 ans : elle s’est cassé une jambe en tombant d’un arbre où elle grimpait. Esmé n’oublia jamais le docteur qui la soigna, même s’il déménagea bientôt.


   Elle s’orienta vers la profession d’institutrice mais ses parents la pressèrent de se marier. Elle épousa donc à 22 ans Charles Evenson afin de contenter ses parents et en espérant être heureuse mais découvrit rapidement que son mari était violent et autoritaire.
   Son mari fut blessé durant la première guerre mondiale et après son retour, Esmé constate qu’elle est enceinte et fuit cet homme : ce qu’elle était prête à endurer pour elle-même, elle ne ‘lacceptera pas pour son futur enfant.


   Le bébé naît donc, mais meurt quelques jours plus tard d’une infection pulmonaire. Considérant qu’elle n’a plus aucune raison de vivre, elle saute du haut d’une falaise et est conduite à la morgue alors que son cœur bat encore très légèrement.
   Le docteur Cullen, qui travaillait aux alentours, reconnut aussitôt la jolie jeune fille qu’il avait soignée  une dizaine d’années plus tôt. Il décida donc d’abréger ses souffrances et de faire d’elle un vampire.



   Tous d’eux s’éprirent ensuite l’un de l’autre et convolèrent en juste noces. Depuis, Esmé tient merveilleusement le rôle de figure maternelle pour le clan Cullen, jouant officiellement les mères adoptives. Elle accueille Bella à bras ouverts et voue une affection sincère à tous les membres de sa famille.

link

   Elle se fait du souci pour ses enfants comme s’ils étaient el et bien des adolescents dont elle aurait la charge et Edward la nomme maman, même lorsqu’ils sont en famille, ce qui prouve que ce n’est pas là un jeu : il la considère vraiment comme sa mère.
   Edward demeure malgré tout son « chouchou », puisqu’il est son premier enfant adoptif, bien que chronologiquement Carlisle l’ait créé le premier.



Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés