Samedi 18 avril 6 18 /04 /Avr 14:40
   link

   Puisqu’il y a peu à savoir sur le passé de Jacob, contrairement à ce qui est le cas pour les vampires, je vais donc parler ici de ce qu’il vit dans la saga. Attention donc, une fois de plus, si vous ne voulez pas connaître la fin.



   Jacob Black est un indien qui vit à La Push. Il fait partie de la communauté des Quileutes dont les légendes sont importantes pour le déroulement de la saga.
   Son père, Billy, est le meilleur ami de Charlie, le père de Bella, bien qu’on apprenne que tous deux aient eu un temps de désaccord, probablement au sujet de l’antipathie déclarée de Billy envers les Cullen, incomprise par Charlie qui les admire.
   La mère de Jacob, Sarah, est décédée dans un accident de voiture alors qu’il était très jeune.


   Dès le début de la saga, on sent que Jacob apprécie Bella plus que « la moyenne » car il se souvient bien d’elle, l’ayant croisée lorsqu’elle rendait visite à son père, plus jeune. Elle en revanche ne se souvient pas de lui mais n’hésite pas à flirter pour obtenir quelques informations au sujet des Cullen. De suite, ces comportements étranges (il n’est pas dans la nature de Bella de se montrer si chipie ou entreprenante) laissent supposer que leur relation dépassera le simple copinage.
   Elle dit d’ailleurs qu’elle vient de rencontrer quelqu’un avec qui elle pourrait facilement devenir amie, quelqu’un qu’elle apprécie, et il est l’un des rares personnages qui lui fassent ressentir ce genre de choses.
Bella lui trouve, lors de leur « première » rencontre, un visage encore un peu enfantin mais plutôt joli.


   C’est par lui que Bella apprend la véritable nature des Cullen et c’est lors de leur première rencontre à La Push que Jacob lui raconte une partie de la légende de son peuple, qui dit que les Quileutes descendent des loups garous et qu’ils sont les ennemis des vampires dont ils doivent protéger les humains. L’histoire fait également état de la famille Cullen, telle qu’elle est connue actuellement (ou presque), au moment de la génération de l’arrière grand père de Jacob (le grand père de Billy).
   Un pacte aurait été conclu, selon lequel les Quileutes s’engageaient à ne pas traquer les vampires tandis qu’eux-mêmes promettaient de ne pas s’en prendre aux humains et de ne pas pénétrer le territoire Quileute.
Jacob ne croit pas un traître mot de ces légendes mais affirme qu’il en va tout autrement pour son père dont il ne comprend pas toutes les réactions.



   Ainsi, dans le second tome, Jacob avoue à Bella qu’il n’apprécie pas que son père laisse un certain Sam Uley agir à la manière d’un chef de gang pacifique, enrôlant tour à tour les jeunes gens de La Push qui n’étaient pourtant pas ses amis, à l’origine.

   Suite au départ d’Edward, Jacob et Bella deviennent très proches. On sait, et le jeune homme ne s’en cache pas auprès de son amie, qu’il éprouve bien plus que de l’amitié pour elle, mais son éternel entrain permettra à Bella de reprendre le contrôle et même de passer de bons moments.

   Cependant, cette relative tranquillité est brisée lorsque Jacob tombe malade et ne donne plus de nouvelles à Bella : il vient en fait, comme nombre de ses amis avant lui, de se transformer en loup.
   Il apprend alors que Sam Uley a été le premier d’entre eux à subir cette transformation et qu’il est le chef de meute. De nouvelles règles s’imposent alors à Jacob, à qui on propose pourtant de devenir chef de meute (car il est le descendant du dernier chef de meute en date), ce qu’il refuse : il doit garder le secret, même pour Bella, et rester éloigner d’elle un certain temps.
   Avant de pouvoir vivre « normalement », il doit en effet apprendre à contrôler ses transformations et à gérer sa colère et sa peur, qui pourraient provoquer des accidents.
   Cette nouvelle nature explique en partie l’impressionnante poussée de croissance de Jacob : malgré son adolescence, il a l’aspect d’un jeune adulte. Un adulte de taille fort respectable au physique avenant.


   Contrairement à la génération de ses parents, lui et les jeunes gens de son âge se transforment à l’adolescence en raison de la présence de vampires dans les parages.
   Le rôle de la meute est de patrouiller dans les forêts alentours à la recherche de vampires et c’est grâce à elle que Bella, qui ignore encore tout du sort de Jacob, est sauvée de Laurent.
   Cependant, puisque Jacob avait déjà parlé de cette légende Quileute à son amie, elle ne tarde pas, avec son aide et quelques allusions, à comprendre.

   Jacob est extrêmement soulagé lorsqu’il constate que sa condition ne répugne pas Bella, mais leur relation prend une tournure douloureuse pour le jeune homme lorsqu’elle décide de voler au secours d’Edward malgré ses mises en garde et lorsque, d’une certaine manière, elle refait clairement le choix entre son vampire et son loup préféré…



   Plus tard, Jacob se montrera dur et intraitable : si Bella est transformée en vampire, cela signifiera la fin du traité entre les Cullen et les Quileutes et il promet de participer avec plaisir à la guerre qui sera immanquablement déclarée. Il ajoute aussi, dans un accès de colère, qu’il préfèrerait la voir morte plutôt que vampire. Il va jusqu’à l’embrasser de force, afin de lui prouver qu’elle éprouve plus pour lui qu’une simple amitié et la décider à renoncer à ses projets.


   Durant le troisième tome, vampires et loups s’unissent pour combattre Victoria et son armée de nouveaux nés et Jacob est cruellement blessé : Carlisle le soigne et on se prend à rêver d’une paix durable mais à la fin du roman, une fois Victoria définitivement hors d’état de nuire, Jacob comprend que Bella ne reviendra jamais vers lui. Incapable de supporter une telle douleur, il décide de garder sa forme animale sous laquelle il perçoit moins les sentiments humains, et de s’enfuir.

   Il finit pourtant par revenir pour le mariage de Bella avec Edward mais cette gourde – y’a pas d’autres mots - ne trouve rien d’autre à lui raconter que ses projets de nuit de noce. Jacob manque provoquer un accident en perdant son calme et s’éloigne de nouveau.


   Persuadé que Edward a fait d’elle un vampire à leur retour de voyage de noce, il essaie de convaincre les siens d’attaquer les Cullen et se rend chez eux contre l’avis de Sam, le chef de meute. Il s’aperçoit alors qu’il est dans l’erreur et que Bella n’a pas été vampirisée mais qu’elle est enceinte.
   C’est alors au tour de Sam de vouloir tuer Bella, par précaution compte tenu du fait qu’ils ignorent ce que sera la créature à laquelle elle donnera naissance.

   Alors qu’on l’imaginait prêt à égorger tout le monde, au pied du mur, Jacob change radicalement d’avis et se désolidarise de la meute : il choisit de protéger Bella et devient un chef de meute, rejoint par Seth et sa sœur, Leah.
    Il la protège donc jusqu’à la naissance de l’enfant, Renesmée, dont il s’imprègne aussitôt, ce qui n’est pas du tout du goût de Bella, nouvellement transformée en vampire ( c’était la seule solution pour la « maintenir en vie » suite à la naissance cauchemardesque de l’enfant).


   Une règle empêchant tout loup garou de tuer l’Amour de l’un de ses semblables, les vampires et les lycans sont de nouveau en paix et font même front commun pour « accueillir » les Volturi dont la visite, sous des allures amicales, présentait un réel danger.
   La saga s’achève donc sur une happy end : Jacob comprend son attachement pour Bella et le lecteur comprend aussi que jamais il n’aurait pu aimer quelqu’un d’autre qu’elle si elle l’avait choisi lui. Cependant, il trouve enfin le bonheur – merci Stephenie -



Par Azalyn - Publié dans : Les personnages
Ecrire un commentaire - Voir les 66 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés